• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
L'heure du goûter. © MAITRE Christophe

Gouvernance du métaprogramme DID'IT

Sommaire
Mis à jour le 27/06/2013
Publié le 11/02/2013
Mots-clés :

Le métaprogramme DID'IT, dont la durée prévue est de 8 à 10 ans, est porté par Jean Dallongeville sous la responsabilité de la directrice scientifique Alimentation et nutrition Christine Cherbut. Le directeur de programme rassemble autour de lui des leaders scientifiques du domaine dans une cellule de coordination qui a un rôle décisionnel. Chaque programme s’appuie sur un comité international, qui joue un rôle moteur dans l'évaluation et la sélection des actions ainsi que dans la prospective scientifique et l'identification des partenariats stratégiques.

La cellule de coordination du métaprogramme est composée du directeur du programme et de scientifiques choisis pour leur connaissance approfondie des départements les plus immédiatement impliqués, des équipes et de filières alimentaires, auxquels s’ajoutent des scientifiques choisis pour leur implication dans le portage de programmes internationaux en lien avec les questions de recherche du métaprogramme. La cellule de coordination est chargée du management du programme et de la mise en œuvre et du suivi des actions proposées et validées.

Le comité international du métaprogramme, présidé par le directeur scientifique en charge de l’alimentation, est composé d’experts reconnus à l’international, choisis pour couvrir les disciplines incontournables, de représentants de porteurs d’enjeux ainsi que d’un représentant du conseil scientifique de l’INRA. Il a pour mission de valider l’orientation et l’évolution des objectifs du métaprogramme, les choix de projets au regard des enjeux au sein des différents axes et des expertises rendues, les besoins de recrutement de personnel titulaire et non titulaire. Le comité international veille en particulier à inscrire les projets dans une dimension internationale. Le comité peut apporter son soutien dans l’élaboration de la stratégie du métaprogramme (identification des nouveaux fronts de connaissance, des grands thèmes émergents, des opportunités de partenariat international…) et dans sa mise en œuvre (offre de collaborations, introduction auprès des instances de décision,…).